Share Poll

Poll link

500 px
350 px
250 px
Preview

widget preview:

Width - px Height - px

Close preview
! You are using a non-supported browser Your browser version is not optimised for Toluna, we recommend that you install the latest version Upgrade
Our Privacy Notice governs your membership of our Influencer Panel, which you can access here. Our website uses cookies. Like in the offline world, cookies make things better. To learn more about the cookies we use, check out our Cookies policy.

wawa007

  8 months ago

Ecriture inclusive
Closed

Le terme écriture inclusive désigne la pratique double genrée, à l'aide d'une écriture usant du féminin et du masculin dans la même phrase (par exemple : les sénatrices et les sénateurs), ou à l’aide du point ou point médian ( les sénateur.rice.s , ou les sénateur·rice·s ), tel que décrit dans le guide pratique du Haut Conseil à l'égalité entre les femmes et les hommes.

L'écriture inclusive évitera l’usage de termes masculins-neutres pour désigner un groupe qui pourrait comporter des hommes et des femmes, des personnes non-binaires, ou des individus de genres indéterminés.
À la place, peuvent être utilisés des termes épicènes, c’est-à-dire qui peuvent être indifféremment féminin ou masculin, et ne sont donc pas susceptibles d’être perçus comme excluant les femmes. Par exemple : Le lectorat plutôt que les lecteurs Les personnes réfugiées et demandeuses d’asile plutôt que les réfugiés et demandeurs d’asile.

Un autre exemple? on dira les adolescents et les adolescentes sont là à la place de dire tout simplement les adolescents sont là.
ou encore : les enfants sont heureux et heureuses en remplacement de : les enfants sont heureux.

Mesdames et Messieurs, avez-vous saisis?
Que pensez-vous de cette écriture?
Perso, je pense qu'une rédaction à l'école va prendre beaucoup de temps à nos élèves.
Reply

Fine-Jade

  7 months ago
À quand l'écriture phonétique...? Que ce soit bien le souk...
1 comments

Katikasy

  7 months ago
Alors ça, c’est un bel exemple de connerie ! Les enfants ont déjà du mal avec la lecture et l’écriture. Pas besoin de rajouter cette ineptie. D’ailleurs c’est interdit en France mais ça n’empêche pas certaines institutions de l’employer !
1 comments

stef53

  8 months ago
Malgré le fait que je sois progressiste et adhère généralement à certaines idées symboles, ici je trouve que l'écriture inclusive se manifeste à la suite d'un féminisme exacerbé pouvant se nuire à elle même. Se battre pour ce genre de chose, perdre de l'énergie, alors que vraiment il existe de sérieux défis pour encore plus d'égalité de la femme.
En plus au niveau étymologique: il n'y a pas de sens. Mon instituteur qui m'a appris le féminin des mots et des adjectifs doit se retourner dans sa tombe: oui et même les exceptions à l'époque avaient du sens.
Je comprends, une langue doit évoluer. Nombreux mots de vocabulaire issus de le cybernétique et des réseaux et autres blog enrichissent le dictionnaire. Cela suit la logique de l'évolution "sociologique"
Mais ajouter des E, tirets et autres points dans l'écriture l'alourdit. Déjà que malheureusement, de moins en moins de personnes écrivent "manuellement au bic". Cela rendra "laid" la calligraphie, et plus lent l'écriture (soulever le stylo, le crayon)
2 comments

Arcadia80

  8 months ago
L'écriture inclusive a d'abord pour principale conséquence de tout compliquer: d'abord la lecture, et ensuite l'apprentissage de la langue. Les enfants ont déjà tant de mal à maîtriser la langue françaises et ses bases de l'orthographe, qu'on va encore compliquer et embrouiller les choses. De plus, je me demande qu'elles sont les conséquences quand on lit un texte écrit à voix haute. C'est un exemple de plus des délires égalitaristes des extrémistes de l'égalité homme-femme... car sérieusement, cela va-t-il faire que les femmes seront traitées dans la société avec plus de respect? Et la règle grammaticale du "masculin qui l'emporte sur le féminin" incite-t-elle réellement aux discriminations envers les femmes, ou à la violence conjugale? Je crois qu'il y a bien d'autres sujets qui permettent qu'on se penche dessus, par exemple le fait que dans certains quartiers, pour des motifs religieux, certains établissements de coiffure sont exclusivement réservés aux hommes ou aux femmes, ou bien par exemple comme on l'a vu à la coupe du monde des clubs en football il y a quelques mois des émirs qataris qui refusent de serrer la main à un arbitre car c'est une femme. Malheureusement, les ayatollah du féminisme semblent avoir le vent en poupe, et semblent être décidées (ou décidé.e.s ?????) d'imposer leur idéologie à la société entière... certains d'entre vous ont peut-être remarqué que leur convocation au vaccin contre le covid était écrit selon ce principe de l'écriture inclusive.
1 comments

Anthon

  8 months ago
Moi j'ai une solution pour "satisfaire" ces extrémistes ... au lieu de continuer avec la règle du "masculin l'emporte" on la change en "le plus court l'emporte" ... alors oui ce sera toujours le masculin qui l'emportera mais pas pour la même raison, ce sera juste une question de simplicité contrairement a cette écriture inclusive atrocement illisible!
Je suis pour améliorer les choses mais ces "progressistes" ne font que les compliquer, donc non merci à leur idéologie.
1 comments

TICTACTOC

  8 months ago
Je me suis abonnée à une revue locale éditée par des jeunes. Ils utilisait cette écriture. Il y a un mois, la rédaction a effectué un petit sondage afin de demander aux lecteurs leur avis au sujet de cette façon de rédiger les textes. Je me suis permise de leur faire mon retour ... Il est ''compliqué'' de lire ce genre de rédaction .. sans cesse trouver le masculin mis au féminin, des parenthèses en fin des mots ... Je n'ai pas été apprise à lire ce genre de texte et , au bout de quelques lignes, j'abandonne la lecture... Le magazine a depuis lors abandonné ce genre d'écriture et est bcp plus conviviale à lire
1 comments

sylvie-6298

  8 months ago
Je n'aime pas beaucoup j'ai toujours réuni masculin et féminin ensemble..
Par ex, des adolescents sont aussi bien garçons et filles.
1 comments

Leslietressy

  8 months ago
On va finir par devoir tous retourner à l'école si il continue à changer sans cesse ! Je n'en voit pas l'intérêt ça a toujours été comme ça.
1 comments

claralune

  8 months ago
a force de changer les choses on fini par ne plus comprendre
1 comments

pride-47

  8 months ago
Personnellement je n’en vois pas l’interêt et exemple si on dit les adolescents, je ne vois pas en quoi c’est discriminant pour les filles , la langue française a été faite ainsi on utilise le masculin neutre ...
c’est compliqué les choses pour au final pas grand chose justement ...
1 comments
Copied to clipboard

You’re almost there

In order to create content on the community

Verify your Email / resend
No thanks, I’m just looking

OK
Cancel
We have disabled our Facebook login process. Please enter your Facebook email to receive a password creation link.
Please enter a valid Email
Cancel
We're working on it...
When you upload a picture, our site looks better.
Upload